Route Lorraine de la Bière

Route Lorraine de la Bière proposée par l'office de tourisme de Nancy

Si l’origine de la bière se perd dans la nuit des temps, les plus anciens vestiges connus en Lorraine sont des stèles votives remontant au IIIe siècle, visibles au Musée de la Cour d’Or à Metz.

L’histoire de la brasserie en Lorraine est marquée par l’accueil de moines bénédictins anglais à Dieulouard en 1608 qui y brassent une bière dont la réputation s’étend à toute la région. En 1873, Pasteur vient à Tantonville pour mener ses travaux sur les levures qui aboutissent en 1876 à la publication de «Études sur la Bière», considéré comme le premier ouvrage scientifique sur la brasserie moderne. À la fin du XIXe siècle s’implantent en Lorraine les plus grandes brasseries françaises. Parmi cellesci, seule la brasserie de Champigneulles a résisté au jeu des fusions-absorptions. Avec une production de plus de 3,5 millions d’hectolitres, elle reste une des plus grandes brasseries industrielles françaises. À la fin des années 1980, le concept de microbrasserie, apparu en Grande-Bretagne puis au États-Unis quelques années auparavant, arrive en France. En 1993 s’ouvre à Amnéville la première microbrasserie lorraine. On en compte aujourd’hui 70 dans la région et plus de 1600 en France.

La route Lorraine de la Bière vous propose un voyage dans le temps avec quatre musées dédiés aux activités brassicoles, 19 sites remarquables et 75 brasseries dont la majorité se visitent.

Les 4 musées dédiés aux activités brassicoles permettent de découvrir le métier de brasseur, les machines, les matières premières et les autres secrets que se sont transmis des générations à travers l’histoire.

Plus d’info auprès de l’Office de tourisme de Nancy
www.nancy-tourisme.fr

Partager cet article

Share on facebook
Partager sur Facebook
Share on twitter
Partager sur Twitter
Share on pinterest
Partager sur Pinterest

Laisser un commentaire