Distillerie Hautefeuille

la distillerie Hautefeuille produit du whisky et du gin à partir de houblon cultivé dans les Hauts-de-France

La distillerie d’Hautefeuille voit le jour en 2016, au cœur de la Picardie, au beau milieu d’une propriété familiale vieille de 10 générations entourée de ses terres fertiles. Au pied même des silos de céréales, le hall de production abrite l’intégralité du process (aire de malaxage, brasserie, alambic). Ce dernier a été conçu dans une démarche de valorisation des richesses locales (bardane en peuplier stabilisé par un traitement thermique), d’économie des ressources (eau et chaleur) et de valorisation des co-produits (utilisation des drêches comme aliment pour bovins, épandage des effluents comme apport de matière organique sur les cultures).

La distillerie d’Hautefeuille naît grâce à l’association d’Etienne d’Hautefeuille, propriétaire des terres, et de Gaël Mordac, propriétaire de la cave Martigny. Voilà donc les deux fondateurs qui décident de s’associer pour donner ses lettres de noblesse au whisky français et de créer des gins de caractère. Par la suite Olivier Fremaux rejoint l’équipe et devient responsable de production.

L’idée des trois compères est de transformer l’orge cultivée sur les terres en single malt whisky d’exception. Loup Hardi, les éditions limités de single malt whisky, furent baptisées ainsi en hommage au légendaire ancêtre d’Etienne. Voici son histoire : En quête d’un domaine rare, ce vaillant monsieur connu sous l’appellation « Loup Hardi », parcourt l’Europe entière, en se rendant notamment au Cap Finistère, au-delà de Saint-Jacques de Compostelle. Et pourtant c’est en Picardie qu’il trouve refuge, séduit par les forêts et la générosité de la terre Picarde. Ce single malt whisky porte donc son nom afin de représenter les valeurs de la maison qui sont  l’exigence et la détermination.

L’orge est cultivée sur le domaine familial d’Etienne d’Hautefeuille, puis à la moisson, les céréales sont stockées à la ferme dans les silos. Une fois la période de dormance passée, l’orge est maltée de manière traditionnelle, « touraillage nature ou à la tourbe selon votre goût » nous précise en rigolant Olivier. C’est pendant la semaine de fermentation que le moût développe des arômes subtils et une bonne teneur en alcool (8%vol environ). Chez la distillerie d’Hautefeuille toutes les distillations sont réalisées par petits volumes dans un alambic Stupfler (mondialement reconnue pour sa capacité à révéler les meilleurs arômes du distillât). Pour amener plus de complexité aromatique au whisky, le vieillissement se fait successivement dans différentes barriques de chêne.

La distillerie d’Hautefeuille vous propose également deux dry gins : l’explorateur et l’audacieux.

L’explorateur est doux et savoureux, il puise sa richesse aromatique dans la flore sauvage de la Baie de Somme et plus particulièrement dans les baies d’argousier. Un zeste de yuzu  japonais lui apporte une délicate note d’agrumes. Distillé en petits volumes, l’Explorateur est un gin artisanal 100% naturel et un spiritueux unique inspiré par la biodiversité Picarde ! On vous conseil de le déguster très frais en tonic ou en cocktail.

L’Audacieux quand à lui est délicat et parfumé. Premier gin de la distillerie, il est lentement infusé dans une sélection de plantes aromatiques, il fait la part belle à la fleur de sureau picarde.Distillé en petits volumes dans l’alambic, l’audacieux est un gin artisanal 100% naturel et un spiritueux unique inspiré par la Picardie !On vous conseil de le déguster frais en cocktail ou simplement avec un tonic.

Pour découvrir le charme et l’authenticité du domaine vous pouvez prendre rendez-vous pour une visite de groupe ou individuel.

Les alcools de la distillerie d’Hautefeuille sont disponibles dans les caves et épiceries fines mais également dans la boutique en ligne.

Distillerie Hautefeuille, 3 rue Sainte-Antoine 80110 Beaucourt-en-Santerre, 06 50 13 64 30,  www.distilleriedhautefeuille.com

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur pinterest
Partager sur Pinterest

Laisser un commentaire